Bienvenue sur le site Kibanyiguinee.info => Pour Vos Annonces & publicités contactez nous au 664-41-12-19/622-20-95-90 ou envoyer un Email à samkibanyiguinee@gmail.com Merci

Education : Ibrahima Kourouma tombe en disgrâce

le 01/03/2017 à 16h50

En début de semaine, le président Alpha Condé a procédé à un remue-ménage au sein du gouvernement. Dr Ibrahima Kourouma de l'enseignement pré-universitaire et ses homologues de la fonction publique Dr Sékou Kourouma et de l'environnement Christine Sagno ont été limogés.

Dans cet article, nous allons s'intéresser au sieur Ibrahima Kourouma. Nous avions prédit son départ dans un article intitulé : "Enseignement pré-universitaire: la tempête qui risque d'emporter le ministre Kourouma". Sans se prévaloir d'une quelconque vérité, il faut cependant reconnaitre que nous avions vu juste. 

Cette disgrâce du ministre était inévitable. Elle est la conséquence directe de la grève des enseignants qui a duré environ un mois (du 6 au 22 février 2017) et qui s'est soldée par huit morts, une trentaine de blessés et plusieurs arrestations. Il a été dépassé par l'ampleur des évènements.

C'est la manifestation des enseignants vacataires non admis au concours de recrutement des cinq mille enseignants du pré-universitaire et des écoles techniques et professionnelles qui a mis le feux aux poudres. Le fameux ministre a minimisé le mouvement qui s'est amplifié au fil des jours en causant plusieurs dégâts humains et matériels.

Débarqué de son poste de ministre, Ibrahima Kourouma subit les conséquences de sa mauvaise gestion du dossier des enseignants. Il fait même l'objet de soupçon de corruption dans cette affaire juteuse de recrutement. Puisque, nombreux sont les contractuels qui ont affirmé dans les médias, avoir payé de l'argent pour être admis au concours. D'aucuns disent avoir déboursé 3 millions gnf, d'autres, 5 millions GNF. Parmi eux, certains ont été admis, d'autres par contre, ont échoué.

Aujourd'hui, on ne devrait pas se limiter seulement au limogeage du ministre. Il serait plus judicieux d'ouvrir une enquête judiciaire sur la gestion du dossier du dernier concours par l'ex-ministre de l'enseignement pré-universitaire. Surtout que ce n'est pas la première fois que Ibrahima Kourouma soit soupçonné de détournement de deniers publics.  

Sidafa Keita pour kibanyiguinee.info

[Retour] Partager

Copyright © 2012 Kibanyiguinee.com, droits de reproduction réservés | by 4days