Bienvenue sur le site Kibanyiguinee.info => Pour Vos Annonces & publicités contactez nous au 664-41-12-19/622-20-95-90 ou envoyer un Email à samkibanyiguinee@gmail.com Merci

Circulation routière: Le président guinéen interdit les sirènes à ses ministres...

le 12/01/2017 à 16h20

Il est désormais interdit aux ministres guinéens de se servir des sirènes dans la circulation. Seuls le premier ministre et le ministre de la défense nationale sont autorisés à le faire. Toute personne qui violera la mesure sera arrêtée et son véhicule mis à la fourrière.

C'est facile aujourd'hui de voir en Guinée des sirènes dans la circulation. Du haut fonctionnaire de l'Etat au citoyen lambda, tout le monde utilise la sirène. Cela arrive principalement pendant les embouteillages.

Il est fréquent de voir un ministre qui se rend au service ou rentre chez lui se faire précéder par une sirène au grand dam des citoyens. Ou des hauts gradés de l'armée qui font des tintamarres en se déplaçant avec tout un contingent dans plusieurs véhicules. Ils roulent à toute pompe, parfois à sens inverse, sans se soucier de la sécurité des autres usagers.  

Pour mettre fin à cette pagaille, le président guinéen tape du point sur la table. Alpha Condé a profité de la présentation des vœux de nouvel an, mercredi, des membres du gouvernement pour interdire l'utilisation des sirènes dans la circulation. Il dira que seuls le premier ministre et le ministre de la défense nationale ont ce privilège. "Les ministres ne sont pas au dessus des citoyens", indique le président. Si les citoyens sont victimes des embouteillages, insiste-t-il, les ministres aussi doivent l'être.

Comme cela se passe partout dans le monde, ajoute-t-il, seuls le premier ministre et le ministre de la défense ont droit à la sirène.

Décidé de faire respecter cette mesure, le chef de l'Etat a demandé aux forces de l'ordre de mettre de l'ordre en arrêtant toute personne qui la violerait et emmener son véhicule à la fourrière. "Toute personne qui n'est pas avec le premier ministre ou le ministre de la défense nationale qui a la sirène, il faut l'arrêter et emmener son véhicule à la fourrière", a instruit le numéro un guinéen.

Si cette mesure semble réjouir certains guinéens, d'autres par contre, sont sceptiques quant à son respect. Ces derniers pensent que mieux attendre de voir son application pour s'enorgueillir.

Aminata Diallo pour kibanyiguinee.info

[Retour] Partager

Copyright © 2012 Kibanyiguinee.com, droits de reproduction réservés | by 4days